Road trip – Day 3 : D’Inverness à notre Pisgah

On rentre à Dunblane !

Après avoir passé deux jours à en prendre plein les yeux et à se lever tôt pour découvrir ce beau pays qu’est l’Ecosse (voir ici et ici), il a fallu rentrer travailler. J’avais quelques plans sympathiques pour la journée. D’Inverness, nous allions aller sur les rives du Loch Ness pour faire voir Urquhart Castle, puis nous serions repartis vers le Parc des Cairngorms.  Nous aurions aussi dû faire un crochet par les Clava Cairns, un lieu que j’avais beaucoup apprécié la première fois que je l’avais visité. Les lumières et l’ambiance mystique m’avaient marquée, et je voulais partager ça avec notre ami, en visite pour la première fois en Ecosse. Ensuite, nous nous serions arrêtés à la Distillerie Dalwhinnie, ouverte le dimanche, puis à la légendaire House of Bruar, à Pitlochry, et dans le petit village de Dunkeld, dont la cathédrale est très jolie. Pour rentrer, nous aurions pris une splendide petite route qui lie Crieff à Sheriffmuir, là où on habite, et qui est réputée pour la beauté de ses paysages.

Sur le papier, tout était bon, seulement ça ne s’est pas du tout passé comme prévu.

Avant de vous dire pourquoi, je vais vous donner un conseil qui peut peut-être vous servir si jamais vous partez avec des amis ou avec votre copain : il ne faut pas surcharger la mule. J’entends par là qu’à vouloir trop en faire, se lever trop tôt, rouler toute la journée etc, vous risquez de vous gâcher une partie du voyage.

Donc voilà ce qui s’est passé : nous avions bien été voir le château d’Urquhart mais les garçons ont dormi dans la voiture. Nous étions partis vers 9h00, levés à 8h30. C’est un horaire normal pour moi, mais les boys n’étaient pas entraînés à se lever tôt. Du coup ils n’étaient pas très motivés pour visiter le château, donc on l’a juste regardé de loin.

Urquhart Castle
Urquhart Castle – Décembre 2014

Ensuite, ils n’ont pas eu trop envie de voir les Cairns. Je m’en fichais, je les avais déjà vus ! Tant pis, on continue donc notre route.

Standing stone at Clava Cairns
Clava cairns en famille – Décembre 2014

Clava Cairns
Clava Cairns – Décembre 2014

La distillerie, on a zappé, parce qu’on avait déjà visité Talisker et que ça ne nous intéressait plus tant que ça au final.

Direction Grantown-on-Spey, « Capitale du Whisky », qui s’est avérée un peu décevante. Cela devait sûrement être dû au fait que c’était un dimanche et qu’il faisait mauvais. L’endroit était désert et tous les magasins fermés. Nous sommes donc assez vite repartis.

Après ces quelques échecs, nous sommes arrivés à Aviemore. Nous avons mangé dans une auberge, the Winking Owl et, là encore, déception : la nourriture était vraiment bof. Peut-être avions nous mal choisi, mais c’est sûrement le pire plat que j’ai mangé depuis mon arrivée ici. Par contre les serveurs étaient sympathiques et accueillants, et la bière artisanale des Cairngorms était bonne.

Nous sommes repartis et devions nous rendre à Pitlochry, en faisant un arrêt à la House of Bruar. Seulement voilà : j’avais lâché le volant sans donner d’instructions claires (si ce n’est regarder le GPS) et m’étais endormie. Du coup, nous avons tout loupé : mon copain a tracé tout droit.

En me réveillant pour contrôler, plus personne n’avait la foi de faire demi-tour. Nous sommes donc allés à Dunkeld. Là, par contre, on a beaucoup aimé ! Village très pittoresque, avec de jolies maisons blanches, un beau Pub à l’entrée, la rivière Tay qui passe sous un grand pont ancien. Une super découverte ! Il y a de nombreux sentiers qui partent de Dunkeld, pas très longs, mais malheureusement le temps ne nous permettais pas de partir explorer. Nous avons seulement été voir la cathédrale, qui est très belle et étonnante avec sa partie en ruines et ses jolis vitraux. Par contre, énième échec de la journée, j’ai oublié mon appareil au parking. Vous n’aurez donc que quelques photo du smartphone du chéri, en attendant que j’y retourne !

Outside Dunkeld Cathedral 
Outside Dunkeld Cathedral
De là, nous avons pris la très jolie route qui mène à Crieff, la ville d’Ewan Mc Gregor. Puis nous sommes rentrés par les petites routes – en nous trompant deux fois, car nous cherchions un encore plus petit chemin non indiqué qui menait à Sheriffmuir, là où je travaille. Une fois arrivés à la maison, nous nous sommes rendus compte que nous n’étions vraiment pas loin de la bonne route, mais que nous nous étions juste trompés de direction à un embranchement (où il n’y avait pas de panneau, sinon c’est trop facile).

Au final, nous avons réussi à rentrer à notre Pisgah par la route principale. C’est déjà ça ! Et, malgré cette conclusion en demi-teinte, notre Road Trip nous a plu, à tous les trois. Nous nous sommes régalés et nous ne regrettons qu’une seule chose : de s’être levés un poil trop tôt le dimanche pour vraiment apprécier la journée.

Pisgah Dunblane
Scottish home, sweet Scottish home

 

Share:

6 comments

  1. Y a pire comme « ratage »bonne fin de journée ma scottish girl

  2. So beautiful sweet home!!! you’re really a lucky girl dear !!!ah les hommes et leur incapacité à la résignence !!des raleurs en puissance que je vous dis !!!mais comme dit mum  » y a pire comme ratage »
    Bises à tous les deux ( et dimanche prochain 7h !!!)

  3. Coincée à la Chiappa je visite avec toi
    super
    merci
    bises

Laisser un commentaire