Pêche au saumon pour fainéants 101 – l’Écosse pour les nuls

Vendredi, c’était initiation à la pêche au saumon pour mon copain et moi. C’est Archie, mon patron chez Uniquely Scotland qui, très sympa, nous a proposé d’aller pêcher avec lui l’après-midi. Il avait besoin de s’évader un peu du travail après avoir passé 9 jours à faire le guide pour des clients, et on en a profité !

itinéraire de dunblane au loch faskally
Notre itinéraire : de Dunblane au Loch Faskally

Première expérience : pêche à la truite sur le Loch Orchill

Loch Orchill Écosse

Son évasion à lui, c’est la pêche donc. Il nous avait déjà initié à la pêche à la mouche il y a quelques temps un soir après le travail à la pêcherie d’Orchill Loch. J’ai eu 10/10 en observation mais je pense qu’il faudra que j’y retourne de nombreuses fois pour parfaire mon lancer. Et par parfaire j’entends : « réussir à lancer sans que le fil s’entortille sur lui même une fois sur 3 ». Johann par contre est plutôt fort au lancer. Je pense que c’est d’avoir regardé Dingo et Max plusieurs fois étant petit qui l’a préparé au mouvement spécial pêche à la mouche. Malgré un geste splendide, nous n’avons rien attrapé. Heureusement Archie a pris une truite pour sauver la face. Nous avons relâché la truite, donc aucun meurtre commis ce jour là par notre équipe ! Pourtant, elle était belle, et je suis sûre qu’une truite écossaise fraiche et fumée, ce doit être absolument divin. Mais ce sera pour une autre fois ! Par contre, nous avons vu un beau Balbuzard pêcheur, et je n’en avais jamais vu donc j’étais plutôt contente !

Pêche à la truite Loch Orchill en Écosse

 

Pêche au saumon sur le Loch Faskally

Forêt et montagnes vues du Loch Faskally près de Pitlochry, Écosse

C’est au dessus du petit village de Pitlochry que nous avons été nous essayer à un différent style de pêche. Différent parce que différent poisson déjà : on convoitait le saumon, vraie légende écossaise et roi des Lochs et des rivières. Il commence à être protégé en Écosse et donc il n’est pas possible de garder ses prises avant le 1er Juin. Malgré cette interdiction, de nombreux pêcheurs s’adonnent à ce sport pour le pur plaisir de peut-être attraper ce beau poisson, et de le relâcher par la suite.

Pêcheurs au saumon sur le Loch Faskally, Pitlochry Écosse

Cette partie là était également différente car nous ne pêchions plus à la mouche mais à la traine. Et ça, c’est vraiment une technique de feignasses ! En gros, on choisit les appâts, on prépare les cannes, on loue un bateau, on installe les cannes sur le bateau, on lance une fois et ensuite on fait le tour du Loch tout l’après-midi en papotant, en buvant un coup ou en mangeant un pique-nique. On continue comme ça jusqu’à ce que l’une des cannes présente une faiblesse, comme par exemple des mauvaises herbes accrochées à la ligne, ou jusqu’à ce que cela morde.

Leurre pour pêche au saumon sur le loch Faskally, Écosse

Nous maîtrisons donc parfaitement la partie « papoter – boire un coup – pique-niquer ». Et cette partie était particulièrement agréable hier car nous avions un temps globalement agréable, quelques bières écossaises, du chocolat suisse et une super bouteille de Coal Ila 12 ans d’âge. D’ailleurs pour ceux qui n’auraient jamais essayé, le chocolat et le whisky ensemble c’est une tuerie ! Super association qui peut paraître un peu étrange au départ mais qui matche totalement !

Pêche au saumon et whisky sur le Loch Faskally en Écosse

En plus, le Loch Faskally est très joli, entouré d’une forêt de conifères et de montagnes (dans laquelle je n’ai toujours pas repéré d’écureuil roux…). Les cygnes et les canards y étaient très nombreux hier et j’ai adoré voir les petits canetons suivre leur maman à fond la caisse.

Cygne tuberculé sur le Loch Faskally en Écosse

Situé au  dessus du barrage de Pitlochry, ce Loch est juste au dessus d’une échelle à saumons qui comptabilise ceux qui remontent la rivière. Depuis le 1er Janvier, 1138 saumons ont franchi cette étape sur leur chemin vers la ponte. La pêcherie du Loch, Pitlochry Boating Station, comptabilise également le nombre de prises et seulement 27 de ces 1138 saumons on été attrapés sur le Loch cette année. Le ratio n’est donc pas énorme ! Archie nous a dit qu’en général il pêchait un saumon 1 fois sur 3, avec deux cannes à pêche sur le bateau. Cet après-midi là, personne n’a pris de saumon. Les conditions ne devaient pas être idéales. Apparemment les saumons sortent quand il y a un peu de vent et pas trop de soleil. Hier le vent était plutôt faible et le soleil présent la plupart du temps, donc pas de saumon. On en a vu pourtant ! Ils nous narguaient depuis le milieu du Loch, sautant au dessus de la surface grise.

 

Pêche au saumon et location de bateau sur le Loch Faskally, Pitlochry, Écosse

D’ailleurs, nous avons appris une chose étrange sur ce poisson qui explique un peu pourquoi les prises sont aussi rares. Le saumon ne se nourrit pas en eau douce, mais seulement en mer ! Durant toute la saison de la ponte, le saumon profite des réserves accumulées auparavant. Le fait qu’ils attaquent les appâts serait donc plus dû à un agacement ou à un jeu qu’à une envie de se nourrir. Et c’est pour cela qu’ils sont plus dur à attraper que les autres poissons !

Saumon à part, je suis étonnée du plaisir que j’ai pris à aller à la pêche. Pêcher sur un Loch me paraissait, avant d’essayer, plutôt ennuyeux. Je savais que les paysages seraient sympas mais je me disais que passer 4 heures sur un bateau à tourner en rond serait sûrement un peu long. Au final, c’est comme tout, si on y va avec les bonnes personnes il y a vraiment matière à passer un bon moment ! Et puis quoi de plus écossais que de pêcher le saumon sur un Loch avec une bonne bouteille de whisky ?

La location du bateau et le permis pour 2 cannes coûtent £60 pour l’après-midi. Je trouve ça raisonnable pour une location de bateau. Si vous n’aimez pas la pêche, vous pouvez peut être juste profiter de la balade sur le Loch qui est vraiment agréable. Vous pouvez également louer tout le matériel cannes comprises et ça vous reviendra un peu plus cher, mais c’est, je pense, une super expérience ! En plus, tout le monde est sympa sur le Loch et à la pêcherie et c’est également une bonne façon de parler anglais avec des locaux.

Autour du Loch

Il y a aussi de nombreuses choses à visiter dans la région du Loch Faskally. Pitlochry déjà est un petit village pittoresque avec de nombreux magasins de souvenirs et quelques restaurants sympathiques. C’est très touristique par contre ! Vous y trouverez l’une des plus petites distilleries d’Écosse, Edradour. Pas loin, vous avez le célèbre magasin écossais « the House of Bruar« , qui vaut le coup d’oeil ! Derrière le magasin, il y a également une jolie balade qui mène à une belle cascade, « the falls of Bruar« . Vous pouvez aussi aller visiter le château de Blair, qui se situe sur la route entre le magasin et Pitlochry.

Pancarte de présentation des balades de Dunkeld et Birnam, Écosse
Comme nous venions de Dunblane, nous sommes rentrés par Dunkeld, un village plein de charme dont j’ai déjà parlé dans cet article. Pas très loin, il y a une super promenade d’environ deux heures qui part de l’Hermitage et fait une boucle en passant par la forêt et le « rumbling bridge », petit pont de pierre construit au dessus d’une impressionnante cascade avec vue sur des gorges vertigineuses. Vous pouvez également partir du parking près du pont pour effectuer cette boucle et découvrir le « Big Tree Country« . Voir ici pour la description de la promenade (en anglais).

Cascades de Rumbling bridge près de Dunkeld, Écosse

Ensuite, nous avons pris une des plus jolies routes de la région, la route du Sma’ Glen. Sma’ signifie « small » et Glen signifie vallée. La rivière qui traverse cette vallée se nomme l’Almond, et les paysages sont à couper le souffle. C’est une vallée très recluse donc ne comptez pas trouver de petits pubs dans le coin, mais si vous aimez les paysages, allez y sans hésiter !

Sur la route, nous avons également traversé Crieff, le village d’Ewan Mc Gregor, qui est une petite ville vraiment agréable pour faire du shopping ou se promener. Vous pouvez aussi vous arrêter plus loin, aux jardins du Château de Drummond, que nous irons bientôt visiter et dont je vous dirai des nouvelles.

Voilà, j’espère que vous en savez un peu plus sur la pêche et sur l’Écosse. Si vous avez des questions sur la région ou les activités que j’ai nommées, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Share:

3 comments

  1. Pour les Balbuzards, tu as Girolata… C’est plus près de ta maison!

    1. J’irai aussi, mais si je n’en vois pas ça va barder !

  2. J’ai bien ri grâce à toi, et à Raoul. Continue ma fille, ta maman adore tes balades ecossaises.

Laisser un commentaire